Un gestionnaire immobilier sur la côte atlantique française prolonge la haute saison avec Airbnb

Écrit par Airbnb

Aperçu rapide

  • Logements gérés : 120
  • Première annonce publiée sur Airbnb : 2018
  • Résultat clé : deux fois plus de réservations pendant les saisons intermédiaires
  • Autres résultats : Airbnb représente désormais 25 % de toutes les réservations

 

Le tourisme a fait son apparition tardivement au Vieux-Boucau-les-Bains. Jusqu’aux années 80, la bourgade tranquille de 1 500 habitants située sur la côte sud-ouest de la France est restée ignorée, alors même que les villes côtières avoisinantes regorgeaient de vacanciers pendant les mois d’été. Mais aujourd’hui, quelques 20 000 visiteurs affluent au Vieux-Boucau chaque année pendant la haute saison en juillet et août.

 

Depuis les huit dernières années, Aupa Immobilier, agence immobilière et société de gestion immobilière, profite de l’essor touristique du Vieux-Boucau, bâtissant une activité prospère qui comprend la gestion d’environ 120 appartements et logements de location. Juillet et août sont toujours proches d’un taux d’occupation total, avec des voyageurs provenant d’un mélange de sites de réservation mondiaux et de services de location de vacances français.

 

Mais à mesure que le personnel de l’agence s’est entretenu avec les voyageurs au cours des dernières années, l’évolution du marché est devenue évidente. « De plus en plus de personnes commencent à planifier leurs vacances en consultant Airbnb », explique Marie Picherit, qui supervise les locations pour Aupa depuis cinq ans. « C’est devenu le site principal pour réserver des logements de vacances. Nous devions essayer. »

« De plus en plus de personnes commencent à planifier leurs vacances en consultant Airbnb », explique Marie Picherit, qui supervise les locations pour Aupa depuis cinq ans. « C'est devenu le site principal pour réserver des logements de vacances. Nous devions essayer. »

Marie Picherit, Aupa

Début 2018, Aupa a commencé à publier ses logements sur Airbnb. L’impact a été immédiat. Pendant la haute saison en juillet et août, le taux d’occupation, qui était déjà élevé, a augmenté petit à petit. Mais ce qui a surpris et ravi Aupa, c’est ce qui s’est passé à d’autres moments de l’année.

 

L’année dernière, Airbnb a apporté un flux régulier de voyageurs en dehors des mois d’été. En particulier, les réservations en mai et juin, ainsi qu’en septembre et octobre, ont plus que doublé, apparemment du jour au lendemain. « Le fait d’être sur Airbnb nous a permis de prolonger notre saison », explique Marie. « Les propriétaires étaient évidemment ravis. »

 

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi un nombre croissant de vacanciers sont tombés amoureux du Vieux-Boucau. La ville se trouve à l’extrémité sud d’une étendue de plages immaculées de sable fin. Cela rend le Vieux-Boucau populaire auprès de tout le monde, des surfeurs désireux de glisser sur les vagues de l’Atlantique aux familles avec de jeunes enfants attirées par les eaux plus calmes d’un lagon voisin. La plupart des voyageurs séjournent une semaine ou deux, le séjour moyen étant de 11 jours.

La transition vers Airbnb, qui représente désormais environ une réservation sur quatre pour Aupa, s’est déroulée en douceur. Alors que certains voyageurs ont été surpris que leurs réservations Airbnb soient gérées par une agence et non par un propriétaire, Marie et ses collègues se sont efforcés de répondre à leurs attentes en matière d’hospitalité.

 

Après avoir reçu une réservation, le personnel d’Aupa envoie un message aux voyageurs pour se présenter, explique Marie. « Cela leur permet de voir que nous sommes des professionnels et que nous sommes toujours disponibles en cas de problème. Et nous leur expliquons systématiquement que nous leur offrirons le même accueil chaleureux qu’un propriétaire. »

 

De plus en plus de sociétés de gestion immobilière rejoignent Airbnb, les questions des voyageurs sont donc de moins en moins fréquentes.

D’un point de vue logistique, le passage à Airbnb a également été indolore pour Aupa. L’agence gérait déjà ses annonces et ses voyageurs par le biais d’une célèbre plate-forme logicielle française, qui offre des connexions avec différents sites de réservation, y compris Airbnb.

 

« Il a été très facile de publier nos locations sur Airbnb », explique Marie.

 

Aupa s’efforce maintenant d’attirer plus de propriétaires, et son succès avec Airbnb sera certainement un atout. Les réservations pour la saison 2019 ont commencé, et le niveau d’intérêt égale déjà celui de l’année dernière. « Nous espérons obtenir des résultats encore meilleurs », dit Marie. « Nous sommes très optimistes. »